Fluctuations quantiques temporelles

19/12/2017 00:00

Le Temps quantique 

A) Réflexion sur le temps

L'avenir est comme ceci: chaque fois qu'on le regarde il change. ..

Le futur qui ne change pas c'est celui dont l'homme ne regarde jamais. 

Au départ c ’est juste un ressenti bien humain qui s’impose à l’intuition ou qui provient d’une expérience vécue…

Si nous étions tous conscient d'avoir le pouvoir d’exiger du futur qu’il prenne la forme de nos désirs ,

 on se prendrait pour des dieux et ce avant même de mériter d'être des hommes.  

C’est ce que disait à peu près l’écrivain français Jean Rostand ..

Si l’homme  se connecte à lui même il n'y a rien dans cet univers qui soit en dehors de sa conscience, y compris l'éternel fluctuation du Temps qui est le sujet central de cet article . Cela est aussi vrai pour le sans - abri qui mendie quotidiennement dans la rue pour survivre. Comment lui dire alors que tout l'univers dans son immensité est contenu en lui ? Avant d'induire en lui toutes aspirations métaphysiques ou spirituelles Il faudrait commencer par le protéger du froid, de la faim et de la déshydratation. N'est-ce pas là en priorité les besoins les plus fondamentaux des êtres vivant en milieu hostile ou en état d'extrême précarité?
Ce n’est qu'une fois qu'un confort minimum soit établi dans un espace sécurisé qu'il peut songer à se reproduire et s'interroger sur la place et le rôle qu'il occupe dans l’univers. 

Revenons à ce futur qui s'échappe de notre regard, c'est exactement comme si nos pensées et nos intentions modifiaient la trame de l'espace - temps ! 

Ce pouvoir donné à la  pensée ou à l’intention peut paraitre hâtif et intuitif , il conviendrait donc d’étudier cette hypothèse avec la plus grande ouverture d’esprit possible  et ce en essayant de lui apporter une valeur scientifique.

D’après le physicien-philosophe français  Etienne Klein , le futur est déjà là mais n’est que partiellement configuré et que ce sont justement nos pensées et nos émotions d’aujourd’hui qui vont contribuer à faire bouger ce futur . A quel moment alors  ce futur devient il définitivement configuré?

 Il démontre aussi que  temps étant un concept fondamental et primitif, personne ne peut alors lui donner une véritable et authentique définition ! raison pour laquelle , on ne peut le définir sans présupposer son existence.  

 Les humains semblent seulement avoir trouvé un artifice pour expliquer le mouvement , la durée, la succession, le changement , le rythme etc…parce que tout bouge dans l’univers rien n’est statique , et rien ne repose …(1).

 

 En effet le soleil en entrainant son cortège de planètes se déplace dans la Voie lactée . Cette dernière à son tour est emporté par un amas de galaxie qui lui même est étiré par le tissu spatial de l’univers se dilatant de plus en plus sous l’effet d’une  étrange énergie inconnue (2)

C’est pourquoi on dit que l’univers est aujourd'hui en expansion accélérée . 

Ne serait ce donc  pas cette impression d’un mouvement ressenti collectivement dans la scène du monde et de l’univers qui donne l’illusion d’un temps « qui passe »?

 

B) Propriétés quantiques

 

Quelques  propriétés du temps  sont  néanmoins connus à notre échelle comme sa linéarité apparente, sa flèche, son élasticité, etc...
Ce qui me surprend ce sont les propriétés quantiques qui semblent lui être associé. 

C'est comme si les événements dans le futur étaient tous dans un ensemble de superpositions d'états :

Etat réalisé et  Etat non-réalisé  analogue à l’expérience de pensée se référant au chat de Schrodinger qui est à la fois mort et vivant! 
Sachant que l'espace et le temps forme un continuum indissociable 
et que l'espace soit collectivement créé par la conscience humaine( c’est un concept que je développerai dans un autre chapitre), peut t'on envisager que c'est l'homme qui crée le cours de sa réalité temporelle ?  En d’autres terme  que la nature de la réalité soit intégralement dépendant de celui qui l’observe? Si oui cela reviendrais pour lui à créer son devenir. Quel est l'élément "magique" dans son regard qui lui permet d'influencer le déroulement de son futur ? Sa conscience ? 
Ainsi chaque individu de par ses pensées influence son futur le plus souvent à son insu . Mais par quels mécanismes cela  est-il possible ? 

Ce que je cherche à démontrer c’est que chaque fois que je le regarde , le futur change en prenant une autre bifurcation temporelle.

Prenons quelques exemples d’expériences issues du monde de la mécanique quantique afin de noter quelques énigmes.

 Dans l’expérience des fentes de Young , il suffit de pointer son nez pour que les électrons qui passent une à une à travers les fentes puissent se comporter de manière corpusculaire, et si on ne regarde pas on obtient quelque chose de différent :  des franges d’interférences qui trahissent la nature ondulatoire des électrons !  

Pour le physicien ces franges d’interférences correspondent à une distribution de probabilité de présence de l’électron qui était parfaitement délocalisé dans l’espace et le fait de le regarder ,  de le mesurer ou encore de le filmer avec une caméra change le résultat de l’expérience …c’est à dire que l’électron devient un objet ponctuel et localisable.

Le philosophe lui notera que  c’est le pouvoir de quelque chose qu'on appelle la conscience , la  pensée ou l’intention via le regard qui va  modifier la réalité …

Autre exemple :

Dans l’expérience de pensée du chat de Schrödinger , l’état du chat reste inconnu jusqu’a ce que le regard de l’observateur lève définitivement le doute pour savoir si le chat est mort ou vivant.

L’acte d’observation provoque un effondrement rapide de la fonction d’onde en sélectionnant un seul état parmi ces 2 états superposés possibles( chat mort ou chat vivant)

En résumé , et pour simplifier les particules  prennent la forme d’une bille( particule)  ou d’une vague ( onde) suivant la présence ou non d’un observateur ou appareil de mesure .

Et si l’observateur était un animal , aurions nous le meme résultat? 

je serais enclin à parier sur la nature corpusculaire des particules lorsqu’ils sont soumis au regard de qui ou de quoi que ce soit , y compris celui d’un chien bien dressé …

Il serait très intéressant d’expérimenter de manière totalement  isolé le regard du chien ou même celui de la souris afin de constater ou non la destruction de la fonction d’onde. 

 

L’expérience de la mesure fait intervenir un observateur provoquant ainsi l’effondrement rapide de la fonction d’onde et c’est l’un des plus épineux mystère de la physique quantique. Cette expérience implique  un échange d’informations complexes  qui interagit avec le système .

Ces divers interactions d’ordre environnemental échangés avec le système quantique est connu comme étant le phénomène de Décohérence .  Cette théorie cependant , affirme entre autre  que l’effondrement de la fonction d’onde peut avoir lieu de manière spontanée sans la présence d’un observateur conscient et sans appareil de mesure, mais dans ce cas la décohérence sera beaucoup plus lente .

On comprend alors que  l’intervention volontaire  d’un expérimentateur provoque une décohérence rapide et immédiat 

 

Le futur c’est exactement pareil ! Mais c’est quoi le futur ? 

C’est un évènement non  encore réalisé qu’on peut détruire par le simple "regard" ! 

 

Cependant je ne m’explique pas pourquoi le Temps possède ces propriétés du monde quantique, ma théorie est que le temps, tout comme l’espace et la matière  ne sont que des paramètres enfantés d’un monde Réel qui lui est quantique à toutes les échelles. 

En effet , on sait déjà depuis un siècle grâce à la découverte du rayonnement du corps noir que:

 l’énergie est quantifiée et possède des valeurs discrètes. 

la matière à l’échelle infinitésimale est régit par les lois du quantique. 

 D’autre part la fameuse théorie de la gravitation quantique à boucle présente l’espace comme quelque chose de quantifié en structure granulaire indivisible . On pourrait imager ceci par des « atomes d’espace » constituant des briques élémentaires de taille finie « fluctuantes « , c’est à dire sautant d’un état à un autre…C’est donc un espace strictement  non linéaire complètement différent de l’espace absolu de Newton mais aussi de l’espace courbe de la relativité générale.

Mon hypothèse est que le temps lui aussi est quantifié en ce que je vais désigner  plus tard par « onde de possibilité temporelle » et qui fluctue constamment  lui aussi. En réalité ce n’est pas le temps mais la réalité qui fluctue.

En résumé nous avons  affaire à un espace-temps qui est en réalité de nature vibratoire puisqu’il est bouillant et dynamique

 

C) futur dynamique

 

Nous avons l’habitude de dire que toutes nos actions exécutées dans le moment présent vont déterminer le futur, autrement dit une bonne préparation dans le futur ne se fait que dans le présent ce qui respecte certes la flèche conventionnelle du temps.

Cependant certains  philosophes comme Nietzsche ont pensé que le futur pouvait  influencer et agir sur le présent ! l’idée était déjà folle pour l’époque et ce fut le point de départ d’une énorme brèche  qui a ouvert la réflexion sur la nature de la conscience, en passant par la nature profonde du Réel . Cette réflexion  a permis   à d’autres  aujourd'hui  de penser  que ce même futur peut rétro-agir en modifiant non seulement le présent mais aussi  le passé ! 

c’est que qu’on pourrait appelé la rétro-causalité et cela parait  complètement contre-intuitif à première vue et pourtant …

Des expériences menées en mécanique quantique en 1998  par des physiciens français et américains  comme celui de la fameuse gomme quantique au choix retardé illustre bien une possible  rétro-action en provenance du futur !

Pour un esprit scientifique, l’interprétation selon laquelle  je pourrais recevoir en ce moment meme des messages du futur flirte avec le sensationnalisme,  mais ce sont toutes les propriétés fascinantes des objets quantiques qui défient notre entendement à tous. C’est un monde subtil et déroutant selon Serge Haroche , prix nobel de physique 2012.

Le temps ressenti et vécu à notre échelle ressemble à un fil car il est unidimensionnel, linéaire et élastique. C’est une flèche du temps uni-directionnelle qui part du passé vers le futur et qui contient l’idée de l’impossibilité de revenir à un instant du passé obéissant ainsi au fameux principe de causalité. 

Ce principe contient l’idée de phénomènes , plus exactement des événements qui sont reliés par des relations de cause à effet …C’est un peu comme l’effet papillon , on pourrait dire de façon imagée ou métaphorique que les battements d’ailes d’un papillon au Japon pourrait provoquer des tornades aux USA.

Cependant lorsqu’on change d’échelle pour plonger dans l’infiniment petit

les choses changent , car c’est un monde étrange qui obéit à ses propres lois et sa propre logique

 

 

A la lumière de ces réflexions , on peut dire que tous les événements du futur existent à l’état de potentialité, que ce qui existe s’apparente juste à des ondes de possibilités temporelles qu’on pourrait appeler des fluctuations quantiques temporelles. 

 Ce sont les mêmes fluctuations qui régnaient dans les tout premiers instant du tout jeune univers au moment du big bang ; jeune univers qui se caractérisait par une soupe primitive de particules, de paramètres et de grandeurs physiques . Parmi eux bien entendu il y a  le temps sans qui la matière n’existe tout simplement pas ! On peut trivialement tenter de comprendre pourquoi par cette expérience courante:

Imaginons par exemple que vous êtes en train de filmer au dessus d’un pont une voiture qui roule à toute vitesse sur l’autoroute…Si vous faites défiler le film  à grande vitesse , à l’infini ..Que se passe t’il ? la voiture disparait !

Quelle preuve avons nous de l’existence de la voiture ?  c’est le temps !!!

Seul le temps donne une légitimité à l’existence de la voiture , donc à la matière.

le temps c’est la meilleure façon qu’a trouver l’univers pour que tout ne se déroule pas d’un seul coup!

 

Ces fluctuations quantiques temporelles ne sont rien d’autre qu’un champs infini de possibilités purement informationnel , donc entièrement primitive et qui ne demande qu’a se manifester .

Ce champs est t-il impacté par la pensée d’un observateur conscient?

Oui et continuellement , et pourquoi? 

 

Tout simplement parce que le vide( qui est tout sauf vide) , grand théâtre de fluctuations quantiques de toutes sorte ,une fois excité par nos intentions issus d’un collectif de conscience va permettre la manifestation d'un monde matériel dit  phénoménal .

Nous pourrions aller plus loin en se posant la question de l’origine de ce collectif de conscience, car il est évident qu’il a préexisté à l’apparition des terriens que nous sommes, puisque la Voie Lactée avec sa centaine de milliard d’étoiles n’ont pas attendu l’homme pour se manifester. Cette réflexion touchant à l’étude des causes premières  donc à la métaphysique ne sera donc pas abordé.

Nous pouvons en revanche nous interroger sur le comportement de ce vide quantique.

 Loin d’etre vide,  il est animé par une quantité  phénoménale  d’énergie stable et harmonieuse  qui lui confère un certain équilibre.. C’est  précisément ce déséquilibre lorsqu’il est causé par une intention qui conduit à la création d’un évènement . Ceci implique que l’homme est indirectement connecté  à cette source inépuisable d’ énergie qui est en réalité de l’information. 

Ces fluctuations quantiques du vide peut etre en effet  comparable à un océan d’informations rempli de potentiels non manifestés. On peut démontrer que chaque manifestation produite correspond à une perte d’information, à cause de ses multiples interactions avec l’environnement.

 

Il  serait intéressant d’analyser le cas ou des événements prédictifs soient annoncés pour une seule personne et de voir si une pensée consciente suffit à impacter l’onde temporelle qui s’est dessinée dans sa densité de probabilité maximale.

Pour clarifier les choses , parmi tous les futurs possibles , il y en a forcément un qui détient un potentiel maximal  de réalisation, c’est celui là qui se trouve dans une densité de probabilité de réalisation maximale! 

Par analogie au chat de Schrödinger , le futur se trouve dans une superposition multiple d’état  correspondant à une combinaison de plusieurs événements simultanés  et le fait de focaliser son attention sur l’un des états possible provoque l’effondrement de « la fonction d’onde de possibilité temporelle « 

 

Voilà pourquoi le futur change quand on se focalise dessus autrement 

il ne bouge pas ou bouge très peu .

Dans ce dernier cas il apparait alors comme un événement quasi-inéluctable comme  par exemple la crise financière de 2008 pour le passionné d’économie que je suis. 

Une autre crise majeure d’origine systémique encore pire que celui de 2008  se dessine à mon sens dans un futur ou la ligne temporelle a atteint une densité maximale de réalisation.

Cet événement dans le futur a pris la forme d’une énorme boule de neige qui dévale une pente en entraînant tout sur son passage. Qui peut prétendre l’arrêter ? Rien , ni personne ne peut à mon avis effacer cet événement dans le futur pour des raisons qui me semblent évidentes et qui sont propre à l’humain. 

Cet événement est de plus un futur collectif qui est bien plus difficile à faire bouger que son propre futur personnel. 

En effet je prétends que le futur collectif , qui concerne donc directement  une importante masse d’individus ne peut etre invalider que par une masse critique de personnes « le regardant »

 

Toutes les prédictions de mon astrologue me concernant pourraient t’elle se voir effacer dans ma ligne de temps par mes pensées conscientes et récurrentes ? Si c’est oui ,cela signifie qu’il vaudrait mieux vivre dans le moment présent et uniquement dans le présent et ceci afin de ne pas influencer la trame de l’espace temps personnel et collectif !

Voila une  astuce, lors d’une consultation je demanderai à mon astrologue de ne me révéler que les mauvaises nouvelles afin qu’elles soient éliminées par mon regard destructeur !

Ainsi les bonnes seront préservées  et rien ne pourra donc empêcher leur émergence dans le monde phénoménal .

Ceci pourrait expliquer  la raison pour lesquelles de grandes prophéties ont été voilées ou maintenues dans le plus grand des secrets jusqu’a ce quelles arrivent … tout simplement pour qu’elles soient protégés de la puissance du cerveau humain !

 

Cela reviendrait à affirmer que rien n’est figé et que le libre arbitre est prêt à jouer son rôle de modification dans notre ligne de temps.

 

Filet jérémie